.

Association Française des Pilotes de Montagne

MtBlanc
.
 
 
 
 

MONT BLANC

 
Le massif du Mont Blanc attire
les amoureux de la montagne
par les airs et pas la terre.

Ce territoire doit être partagé par tous.
Mais la cohabitation ne se fait pas sans difficultés.

Régulièrement, la présence des machines bruyantes est remise en question.

De plus en plus de pétitions circulent pour interdir l'accès du massif aux avions et aux hélicoptères.

Les atterrissages sur le Dôme du Gouter ont été récement interdits par arrêté préfectoral
L'AFPM défend les interrets des pilotes de montagne.

En 2019, elle a écrit une lettre ouverte au sénateur Durain qui souhaitait ecrire une loi limitative suite à l'atterrissage illégal d'un avion sur le Mont Blanc.

Et aujourd'hui, elle défend le droit de survoler le Mont Blanc une fois de plus remis en cause. (Avril 2021)

Cependant, cela ne peut fonctionner qu'avec la collaboration de tous les pilotes, pilotes de montagnes comme pilotes de plaine en balade.

Tous doivent avoir concience qu'il est vital pour conserver le privilège de survoler le massif de rester informé et modéré.